Dimanche 18 février 2018

Cheminement vers Ilet à Guillaume

Nouveau :
Inscription en ligne !../../../../Inscription_rando.html
Pour télécharger la page : 
Ilet à Guillaume - 18 février 2018.pdf7_Ilet_a_Guillaume_-_18_fevrier_2018_files/Ilet%20a%CC%80%20Guillaume%20-%2018%20fe%CC%81vrier%202018.pdf7_Ilet_a_Guillaume_-_18_fevrier_2018_files/Hell%20bourg%20Be%CC%81louve.pdfshapeimage_3_link_0

Dans

jours !!!

 
 

Notre randonnée nous mènera ce dimanche dans les hauts de la rivière Saint-Denis, sur un site historique  : celui du pénitencier pour enfants de l’îlet à Guillaume où, de 1864 à 1879, on expédia  plusieurs milliers de jeunes âgés de 8 à 21 ans pour y purger des peines de quelques jours à plusieurs années au motif qu’ils avaient volé… Pour manger ; qu’ils étaient vagabonds… Car souvent sans famille.

Ces enfants, âgés de 8 à 21 ans, ont abattu des travaux titanesques durant leur condamnation. Pendant les 15 années de travaux de construction d’une route carrossable, à flanc de falaise de la rivière Saint-Denis, au cours des 8 années passées à édifier un pont d’une seule arche au-dessus du Bras-Guillaume, des accidents eurent lieu et certains périrent.

La première difficulté à vaincre réside dans l’absence d’eau sur le site. De 1865 à 1866, les enfants travaillent donc sur la réalisation d’un canal en bois de petit natte d’une longueur de 1 800 m, amenant l’eau du bras Citron jusqu’au plateau habité et cultivé. Les enfants travaillent également à la construction d’une route carrossable (lorsque les Spiritains seront contraints de quitter le site, il ne manquera que 400 m à achever, on estime qu’au moins 9 enfants sont morts durant les travaux). 

Quant au pont suspendu dont la construction a duré 7 ans, il sera détruit par des cyclones successifs. Les enfants construisent un village (chapelle, magasins et pénitencier) et développent les cultures maraîchères. En 1878, l’exposition universelle de Paris accorde une médaille pour les productions de l’Ilet à Guillaume. 

Ils sont vraisemblablement une douzaine de petits bagnards enterrés dans le cimetière de l’ancien pénitencier pour marmailles de l’îlet à Guillaume.


A prévoir...


  1. PuceBaskets ou chaussures de randonnées obligatoires

  2. PuceDe l’eau (1,5 l minimum)

  3. PuceK-Way ou imperméable et vêtements chauds

  4. PuceGrignotage (chocolat, fruits secs …)

  5. PuceUne casquette ou chapeau + crème solaire.

Sans oublier les indispensables :

  1. Puce Couverture de survie

  2. Puce Lampe frontale + piles

  3. Puce Sifflet.


Rendez-vous


Rendez vous dimanche 18 février 2018, à 6 h 15 au Quick de Saint Gilles, puis 6 h 30 au Quick du Port et 7 h 00 à la médiathèque Francois Mitterrand.

Le bus nous emmènera à la Montagne au début du sentier à Saint Bernard.


Prix


Participation requise :

  1. -22 euros pour les adhérents (bus 20 € + 2 € pour l’association).

  2. -27 euros pour les non adhérents (bus 20 € + 2 € pour l’association + 5 € assurance FFRP).


Renseignements et inscription


Renseignements auprès de Marie-France au 06 92 26 06 07 ou de Jean Marie au 0692 71 25 11.

Merci de penser à renouveler votre licence.



Merci de vous inscrire au plus vite en ligne

et d’effectuer votre paiement par virement (demander un rib ici)

ou d’envoyer le chèque à l’adresse ci-dessus

Inscription auprès de Marie-France au 0692 26 06 07


Vous pouvez laisser un message ou un SMS.

Toute réservation sera confirmée par Marie-France

sous forme d’appel téléphonique, SMS ou mail.


S’il est un lieu à la Réunion qu’il ne faut surtout pas manquer… C’est ici à Ilet à Guillaume.

Je ne vous donnerai pas de descriptif pour cette fois ci, car si vous êtes vraiment intéressés, vous trouverez les informations…

Et quand vous viendrez, vous devrez laisser votre imagination s’imprégner de la vie de l’époque et envisager le lieu à travers un filtre sépia.  Vous vivrez alors tout au long du sentier le cheminement parcouru par les personnages pour arriver à ce lieu rempli d’histoire.